Maintenant que vous êtes calés en crowdtiming (ce n’est pas encore le cas ? vous pouvez lire notre discours devant l’Assemblée Nationale, si, oui, rien que ça), que diriez-vous qu’on passe au crowdspeaking ? Mékeskecé ?

dear god Encore un mot barbare…!

Le crowdspeaking

Eh oui, c’est vrai qu’on n’en parle pas souvent, Fullmobs permet pourtant de faire du crowdspeaking. Mais retournons plutôt à nos manuels d’anglais. Crowd, la foule, et speaking, parler. Faire parler la foule, et tout le monde en même temps, pour plus d’impact ! Alors le but n’est pas d’affréter des bus de supporters pour l’Euro 2016, non non ! Tout ça passe par Internet, c’est ça la joie du numérique !

Voyez un peu Homer, qui galère à s’exprimer et à défendre son steak. Eh bien, imaginez qu’il est soutenu par 100, 1000 personnes ! Ça change la donne, non ? L’idée du crowdspeaking repose sur le principe simple qu’un groupe de personnes fait toujours plus de bruit qu’une seule !

Prenons par exemple la campagne de crowdtiming 20 juin – Tous connectés pour la journée mondiale des réfugiés.

Le collectif Humanis et l’A.S.A.H. organisent un salon virtuel et connecté pour permettre aux gens de se renseigner sur les problématiques et les enjeux liés à la crise migratoire, la situation syrienne, ou encore à l’accueil des réfugiés.

Ils vous invitent donc à visiter le salon et à en parler autour de vous. En choisissant de participer à cette campagne, vous n’avez qu’à renseigner le réseau social sur lequel vous voulez que le message suivant s’affiche.

Et c’est bon ! C’est ça, le crowdspeaking ! L’intérêt, c’est que ce message est automatiquement envoyé à l’heure indiquée pour un maximum d’impact. On stocke le message et on l’envoie le même jour à la même heure sur le mur de tous les participants, pour gagner en visibilité et en viralité !Cela vous demande peu de temps (le temps d’un clic), parce qu’on sait avec votre planning hyper serré, vous n’avez pas toujours suffisamment de temps pour les causes qui vous tiennent à coeur, mais cela vous garantit de faire partie d’un mouvement d’individus engagés qui s’expriment sur les sujets qui les touchent. Une annonce à faire, un projet que vous venez de lancer, une journée importante ? N’hésitez plus !

Alors, comment savoir si une campagne Fullmobs est une campagne de crowdspeaking ? C’est trop simple ! Les campagnes de crowdspeaking répondent au doux nom de campagnes numériques. Et voici à quoi elles ressemblent :

Capture d’écran 2016-06-10 à 15.04.00

Alors, vous aussi, vous avez envie de vous essayer au crowdspeaking ? C’est le moment de vous inscrire à la campagne 20 juin – Tous connectés pour la journée mondiale des réfugiés !!

Partagez cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest